LIVRES

DÉ-CONSTRUCTION

Dé-construction par Jean-Marie Pelt et Franck Steffan 108 pages, 2011.

Les bâtisseurs de villes doivent désormais prendre en considération la sphère des déplacements qui dépend de l’espace urbain. Ce qui signifie que les constructions doivent non seulement intégrer le système urbain mais aussi opérer progressivement un changement en gérant et en organisant l’espace-temps.Les villes de demain doivent rendre plus accessibles les lieux de vie professionnels, les lieux d’habitations et les lieux d’activités diverses. La fin de l’étalement urbain va obliger à repenser la ville, ses espaces et les constructions pour améliorer la vie des habitants, faciliter leurs déplacements et réduire leurs besoins de transports.

Extrait du livre :Les  sciences exactes ont partout mis en lumière l’importance primordiale des interactions ; l’univers physique lui-même n’apparaît plus comme une juxtaposition de parties mais comme un réseau de relations structurées. Il n’y a pas de vie sans interactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *